Le pays

Dans le midi ou à la montagne ? Des grandes étendues du plateau du Mont-Lozère, que l’on peut découvrir à pied, à VTT et même avec des ânes, jusqu’aux grandes vasques des rivières à truites, où l’on se baigne tout l’été, cette partie des Cévennes « hésite » entre schiste et granite, lauzes et tuiles, hêtres et châtaigniers.

Classée depuis juin 2011 au patrimoine mondial de l’UNESCO  au titre du « paysage culturel de l’agropastoralisme méditerranéen », cette région, espace de biosphère protégé, abrite le Parc National des Cévennes, seul parc national à être habité.

Son histoire rime avec résistance : le début de la guerre des camisards se déroule au Pont-de-Montvert et les premières batailles à Champdomergue. Le protestantisme habite encore certains lieux, comme la chaire d’Abraham Mazel qui prêchait au Désert, le bois des Vernets ou bien encore la Maison de Juliette, dans laquelle est né François Rochette. Pays de refuge, il a accueilli les personnes persécutées lors de la guerre 39/45.

En automne, cèpes et châtaignes abondent ;  au printemps, les jardins potagers se préparent ; en été, de nombreux sites de balades et de baignade sont à découvrir : Gasbiel, le gouffre du colonel, le Rieutord (en canyoning), l’Aubaret, Pierre-Froide, Pont du Tarn…

Les marchés locaux : Génolhac le samedi, Villefort le jeudi, Chamborigaud le dimanche, Pont-de-Montvert le mercredi et Vialas le vendredi vous permettront de goûter aux spécialités locales : le miel, les pélardons, les châtaignes et la charcuterie.

Sites utiles

Comments are closed.